ACTUALITES

 

C'est l'hiver et les conditions climatiques sont quelquefois difficiles pour les animaux : le vent, la pluie, la neige et les températures basses  se cumulent parfois pour rendre compliquée la recherche de nourriture, notamment pour les oiseaux. L'hiver c'est aussi pour le naturaliste l'occasion d'observer des espèces migratrices, qui désertent les régions nordiques à la recherche de conditions plus clémentes pour survivre, comme les grosbecs et les pinsons du nord. C'est aussi l'occasion de constater que le régime alimentaires des oiseaux s'adapte à la nourriture disponible : on voit ainsi des espèces dites "insectivores" s'emparer de tout ce qui peut se manger, comme les fruits, les graines ou la graisse, qu'elle soit d'origine animale ou végétale.

On peut donc aider certaines espèces, comme les verdiers et les pinsons, les chardonnerets et les tarins, qui se déplacent en groupe à cette saison, en leur proposant des mangeoire garnies de graines de tournesol et de maïs, et de quelques pains de graisse végétale.

Pour les grives et les merles, quelques pommes répandues ça et là, les aideront à passer le cap d'une période de neige. Les petites espèces fragiles, comme les mésanges bleues, charbonnières, nonnettes, se réfugient la nuit dans les nichoirs pour supporter les température négatives, ceux qui en ont la possibilité, peuvent donc disposer des abris à cet effet.

Ne pas oublier qu'en cas de gel prolongé, l'eau libre viendra à manquer, et qu'il faudra casser la glace sur les abreuvoirs plusieurs fois par jour ! Attention : il ne faut pas arrêter de nourrir du jour au lendemain une troupe de trois cent oiseaux concentrés sur un site de nourrissage, et surtout pas pendant un épisode neigeux !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site